Vin de glace: comment le apprécier et le déguster

Parmi les vins les plus prolifiques du pays, il existe l’un des modèles de vins les plus rares du pays. Leur état est New York, et le style – vin rouge de glaçons – ne produit que de simples gouttes de liquéfié par an, conformément aux boissons de vin de table standard dans tout le pays. Les raisins habitués à obtenir ce remplissage dépendent du temps arctique pour créer leurs types sucrés et estivaux, ce qui signifie que l’État de Californie, le géant du vin de la nation, a peu de potentiel pour capturer ce candidat de la côte est dans le cadre d’une compétition. Pas vraiment que Ca essaie même – il ne peut pas. La production de glaçons au vin rouge est plus que tout autre jeu en ligne, et les champions viennent également dans le passé. Ces nectars décadents dégagent des arômes capiteux d’abricots, de pêches, de poires, de nombreux fruits spectaculaires et de miel si spécifiques que vous ne devez parfois même pas mettre votre nez dans un verre pour les parfumer. Les saveurs sont tout aussi expressives, avec de merveilleuses stries d’acidité équilibrante. Les boissons au vin de glace de la ville de New York se marient parfaitement avec les desserts aux fruits frais et les produits laitiers, du bleu dur et plus vieux au bleu acidulé et éclatant. Le vin s’apprécie avec des plats savoureux, comme le foie gras poêlé, une variété de pâtés, des viandes salées salées et des plats à température épicée. Offrez ces vins bien frais, car le titre l’indique. Une infime quantité de vin de banquise The Big Apple est fabriquée dans la région viticole des États-Unis (Niagara Escarpment AVA) sur la rive sud du lac Ontario, à l’ouest de Rochester et au nord de Buffalo. Mais la plupart des vino de la banquise à New York proviennent de la place Finger Lakes, au sud-est de Rochester, où les premiers glaçons de l’État sont produits en 1981. Les raisins – généralement du riesling ainsi que les hybrides de citoyens franco-américains vidal et vignoles – poussent avec d’autres raisins destinés au vin de table de la cuisine de l’État, c’est donc moins si les raisins de vino en cubes de glace sont jetés et éloignés dans une toundra sphérique du nord. Ces raisins ont besoin de toute une année de plus en plus ensoleillée pour mûrir correctement, comme tout autre raisin de vino. Lorsque tous ces autres raisins sont déjà récoltés, cours d’œnologie les raisins à vin en glaçons continuent de frissonner et de lutter contre les conditions les plus difficiles de la saison. Tout cela sous le nom de délicate jouissance. Il ne s’agit pas de vin de vendanges tardives créé à partir de raisins impactés par Botrytis cinerea (parfois appelé «pourriture respectable»). Les raisins des vins de glace sont récoltés et pressés lorsqu’ils sont glacés. Permettre aux raisins de se verrouiller piège essentiellement l’eau, en concentrant le sucre du raisin et le niveau d’acidité, garantissant ainsi que le jus de fruit sirupeux extrait sera probablement plus sucré. Dans le vignoble, plus il fait froid, plus il est efficace. La diminution des plages de température se traduit par un glucose beaucoup plus concentré et un vin rouge beaucoup plus expressif. Un hiver léger peut être désastreux pour un fabricant de glaçons à vin rouge – les raisins peuvent pourrir et tomber sur le sol avant très froid – de sorte que les vignerons se croisent le bout des doigts car l’année en développement implique sa finition entièrement naturelle. Au Canada et aussi en Allemagne, berceau de ce style de vin rouge (appelé «vin de glace» au Canada, «Eiswein» en Allemagne), les lois déterminent les températures nécessaires pour une récolte de vins de banquise. Il n’y a absolument pas de législation sur la température aux États-Unis, mais les glaçons sont protégés et doivent être fabriqués à partir de raisins qui ont gelé autour de la vigne. Un modèle alternatif avec ce style de vin peut être fait à partir de raisins qui peuvent être physiquement givrés juste après la récolte, appelés «vin glacé». Bien qu’ils soient souvent agréables, ils peuvent être beaucoup moins expressifs qu’un vrai vin de glace. Moins cher aussi. Les boissons au vin glacé ne sont pas bon marché, en particulier si l’on considère que les boissons au vin arrivent dans de petits contenants minces à 50% (375 millilitres). Là encore, compte tenu du fait que très peu de vignerons de jus peuvent facilement presser leurs raisins congelés, ainsi que des efforts supplémentaires nécessaires pour développer ce type de vins, les prix élevés commencent à sembler acceptables. Imaginez le vin rouge de glace depuis l’affaire rare et sublime qu’il doit être, et tout d’un coup ces gammes de prix commencent à sembler raisonnables. Lorsque vous avez des problèmes pour trouver des glaçons de New York City dans les magasins de détail, certains peuvent être trouvés par le biais de vendeurs Internet. Un autre choix serait de les obtenir directement auprès des vignerons. Voici les remarques d’une des dernières boissons aromatisées à la fois des glaçons et des «vins glacés» de New York. Ils peuvent être définis par la mode – vin de glace suivi de boissons au vin glacé – dans l’ordre croissant, comme indiqué par le prix.